Laïta, l’excellence des produits laitiers

Bâtie sur le socle de la coopération, Laïta, entreprise laitière du grand ouest, est solidement enracinée sur son territoire tout en rayonnant à l'international. Autour du lait et des produits laitiers, elle cultive l'excellence opérationnelle et l'esprit d'innovation.

 

camion paysan breton qui entre à l'usine laïta de LanderneauArrivée d’un camion de lait à l’usine Laïta de Landerneau (29).

 

Laïta, entreprise laitière du grand ouest, est née en 2009 du regroupement des activités laitières des coopératives agricoles Triskalia, Even et Terrena. Son objectif est la valorisation durable du lait des adhérents de ses coopératives fondatrices, sur les marchés français et export, grâce à sa forte capacité d’investissement et d’innovation.

Ses métiers concernent la collecte laitière, la  transformation du lait et la commercialisation des produits transformés. Laïta dispose de six sites industriels (cinq en Bretagne et un en Pays de  Loire) et d’un site associé (en Bretagne). L’entreprise possède également plusieurs implantations en Europe, preuve de son rayonnement à l’international.

En tant que multi-spécialiste du lait, Laïta propose une offre étendue de produits laitiers : beurre, fromage, ultra-frais, ingrédients secs, nutrition santé, alimentation pour les jeunes mammifères… Elle développe des gammes de produits adaptées aux exigences des clients et aux impératifs de sécurité alimentaire. Ces gammes offrent les garanties de grandes marques : Paysan Breton, Mamie Nova, Régilait… Cette volonté d’excellence se traduit au quotidien par une démarche globale d’assurance qualité aux objectifs sans cesse renouvelés.

 

Visiter le site Laïta.

 

logo mamie nova

 

Logo de Régilait

 

Logo de Paysan Breton

 

logo laita

 

 

beurre, fromage, lait, crèpes... exemple de produits Laïta Paysan Breton

 

CHIFFRES CLÉS

  • 3420 exploitations laitières collectées
  • 1,5 milliard de litres de lait collecté par an
  • 2 670 salariés
  • 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires, dont 35% à l’export.