L'histoire de Triskalia

Triskalia tire ses racines d’une histoire centenaire. Découvrez les grandes étapes de la construction de la coopérative, créée par et pour les agriculteurs à l’aube du XXème siècle.

La naissance des mouvements coopératifs

1911 : Création de l’Office Central des Oeuvres Mutuelles Agricoles du Finistère, coopérative d’achat agricole dont l’activité s’étend rapidement à l’assurance mutuelle (futur Groupama d’Armor) et aux Caisses de Crédit Rural (futur Crédit Mutuel de Bretagne) ainsi qu’à la défense des intérêts agricoles.

1919 : Création des premiers dépôts de proximité.

1920 : Démarrage des activités de collecte de céréales, puis de légumes et pommes de terre.

1926 : Extension de l’Office Central dans les Côtes du Nord.

1933 : Création du Syndicat des Agriculteurs du Morbihan (SAM).

1936 : Naissance de la coopérative de Loudéac qui deviendra ensuite la CACB en 1970, et qui s’associera avec la COPALL (née en 1963) pour former la Dynal en 1988.

1938 : Regroupement de nombreux syndicats en « coopérative des Syndicats des Agriculteurs du Morbihan ».

1945 : Naissance de la Douphine (dont le siège est basé à Brasparts)

1950 : Naissance de la coopérative du Trieux (dont le siège est basé à Guingamp).

1950 – 1960 : Mise en place et développement des coopératives laitières et d’élevage (porc, bovin, poulet) au sein de l’Office Central.

Battage à l'ancienne dans les campagnes bretonnes

Battage à l’ancienne.

 

photo d'archive Matignon 1927

Matignon, l’un des plus anciens dépôts en Côtes-du-Nord, 1927.

Le grand bond en avant

1964 : La SAM ( Syndicat des Agriculteurs du Morbihan ) adhère à UNICOPA.

1968 : La SAM devient la « Coopérative des Agriculteurs du Morbihan » (CAM). Elle assure l’approvisionnement des exploitations, écoule les productions (pommes de terre, légumes et pommes) et fabrique les aliments pour le bétail.

dépot de la coopérative année 1960

Dans les dépôts et les magasins, l’activité bat son plein.

La mise en place des filières

1966 – 1990 : Développement de diverses productions au sein des coopératives et mise en place des filières agroalimentaires. Modernisation des pratiques (de production, de collecte et de transformation…) et développement de l’activité distribution à partir de 1971.

1971 : Premier magasin « Libre-Choix » à Guingamp.

1972 : La coopérative des agriculteurs de Bretagne devient « Coopagri Bretagne » en adoptant le logo des trois bretons.

1973 : Ouverture du 1er « Magasin Vert » à Châteaulin (29).

1970 – 1990 : Développement des réseaux de distribution vers le grand public (libre-services agricoles, jardineries…)

1990 – 2009 : La politique d’alliances et de partenariats de Coopagri Bretagne conduit à la constitution de filiales leaders sur chaque marché (lait, viandes bovine, porcine et de volaille, légumes industrie et légumes frais)

Usine agroalimentaire lait bretagne

Les usines se modernisent.

Le temps des alliances

2002 : Les coopératives de la Douphine (Brasparts-29), de la Dynal (Loudéac-22) et du Trieux (Guingamp-22) créent l’Union EOLYS, en mettant en commun l’ensemble de leurs moyens.

2005 : Cession des outils industriels volailles de CAM 56 à L.D.C.

La naissance de Triskalia

Octobre 2010 : fusion de Cam 56, Coopagri Bretagne et l’Union Eolys pour créer Triskalia, première coopérative agricole de Bretagne

signature fusion CAM Eolis Coopagri

Signature de l’acte de fusion de Triskalia.