Les assemblées générales de d'aucy et Triskalia adoptent l'union des activités des deux coopératives

10 juillet 2018

Le 12 Décembre dernier, les Groupes d’aucy et Triskalia annonçaient leur projet de rapprochement avec pour ambition
de construire l’acteur référent de l’agroalimentaire coopératif breton.

Assemblée générale Triskalia du 22 juin 2018 à Saint-Brieuc.

Assemblée générale du groupe d’aucy du 6 juillet à Theix.

Depuis sept mois, les deux groupes ont mené un travail de co-construction d’une ampleur inégalée, impliquant directement une centaine d’élus et près de trois cents collaborateurs. Les travaux menés ont permis de valider la valeur ajoutée et le sens de ce projet commun, c’est-à-dire ce qu’il apporte à nos adhérents, à nos salariés, à nos clients et partenaires ainsi qu’à la Bretagne.

L’Union des activités des deux coopératives a ainsi été proposée aux AG respectives de Triskalia, le 22 Juin et de d’aucy, le 6 Juillet et y a été approuvée à la quasi-unanimité des adhérents. Elle entrera en vigueur, après avis de l’autorité de la concurrence, le 1er Janvier 2019. Elle sera suivie, à horizon de deux ans, par la fusion de d’aucy et de Triskalia dans une coopérative unique.

 

Serge le Bartz, Président de d’aucy, a déclaré : “L’évidence de ce projet c’est : un ancrage régional incontestable, de réelles complémentarités métiers, de fortes expertises sur l’innovation et une volonté de construire ensemble !”
Georges Galardon, Président de Triskalia, a déclaré : “En votant pour ce projet à la quasi-unanimité, nos adhérents ont montré combien ils souhaitaient s’inscrire dans cette démarche d’avenir pour le territoire, l’agriculture et l’agroalimentaire bretons.”

Une UNION pour nos adhérents

Le vote exprimé lors des deux Assemblées Générales montre combien nos adhérents souhaitent ce rapprochement des outils coopératifs, permettant de les mutualiser. En amont, la mise en commun des moyens et la dynamique d’innovation contribueront à optimiser les charges et à développer de nouveaux services. En aval, la dynamique et la solidité de ce nouvel ensemble permettront, par la conquête de nouveaux marchés de créer de la valeur qui, finalement, sera retournée aux adhérents. Enfin le maillage plus fin du territoire breton permettra de garantir une proximité coopérative inscrite dans la durée, qu’il s’agisse des techniciens, du réseau de magasin ou des outils de transformation.

Une UNION partagée avec nos salariés

Les cadres des deux coopératives participent activement à la co-construction de ce projet. Au sein de plus de 80 groupes de travail composés à parité entre les deux groupes, quelques 300 collaborateurs proposent de nouvelles solutions pour l’organisation des métiers (filière bio, légumes,…) ou des grandes directions des fonctions du futur groupe (innovation, finance, communication, M&A,…).
Les grandes orientations de l’organisation des directions ont été validées fin juin par les Directeurs Généraux et sont en cours de présentation aux collaborateurs du groupe.
La création d’une Direction de la Transformation au sein de l’Union va permettre de poursuivre ce travail de co-construction avec les femmes et les hommes qui ont été acteurs de la réussite des Groupes d’aucy et Triskalia.

Une UNION efficace pour nos clients

Avec l’Union, nous serons un partenaire solide en capacité de répondre aux attentes de nos clients en matière de qualité, de volume, de prix et de pérennité de la relation.
Cette solidité s’exprime par :
● Une plus forte capacité d’investissement : Gelagri va investir 10 millions d’euros en 2018 notamment dans une ligne de plats cuisinés à Loudéac (22). Chez Cocotine, 17 millions d’euros d’investissement sont prévus en 2018 sur le site de Ploërmel (56) ;
● Une implication majeure dans l’innovation qu’elle concerne l’environnement ou les nouvelles tendances de consommation ainsi que l’illustrent les quelques 50 nouveaux produits ou recettes développées chaque année par Gelagri auprès de la GMS ou de la RHD ;
● Des filières structurées, optimisées et encore mieux tracées, gages de transparence et de confiance pour les consommateurs. Cette traçabilité vit aujourd’hui au sein de la marque d’aucy par le slogan “C’est meilleur quand on sait d’où ça vient” ;
● Une présence à l’international renforcée via des implantations en Europe (Espagne, Hongrie) et le développement de marques fortes comme Globus dans les pays de l’est ;
● Un réseau de distribution de plus de 300 magasins faisant du futur Groupe le premier opérateur dans le domaine du jardinage en Bretagne avec des enseignes incontournables (Magasin Vert, Point Vert, Gamm Vert).

Une UNION qui compte pour la Bretagne

L’agriculture bretonne doit pouvoir choisir librement de son avenir. C’est en proposant des structures fortes créatrices de valeur, à l’écoute des consommateurs que nous lui permettront de le faire. C’est en maillant le territoire d’un réseau de production et de transformation agro-alimentaire que nous lui garderons son dynamisme. Notre groupe avec un objectif de 5 milliards€ de CA sera un atout majeur pour l’économie bretonne.

 

Ensemble, les agriculteurs bretons décident de leur avenir !

Toutes les actualités