Triskalia primée dans la catégorie développement durable

9 décembre 2016

Des drones et des insectes pour lutter contre la pyrale du maïs, l'idée soutenue par les techniciens et les agriculteurs adhérents de Triskalia est innovante et n'est pas passée inaperçue. Ce jeudi 8 décembre, à Saint-Brieuc, lors de la cérémonie des Victoires de la Bretagne, c'est cette action qui s'est vue décerner le prix de Breton de l'année dans la catégorie développement durable.

remise du prix du développement durable aux victoires de la bretagne

Portées par le groupe Le Télégramme et diffusées sur les trois chaînes bretonnes (Tébéo, Tébésud et TVR), les Victoires de la Bretagne ont pour objectif de mettre en lumière “les talents bretons” de l’année écoulée à travers 15 trophées : artiste, sportif, association, entreprise…  Pour le prix du développement durable, décerné pour la première fois lors de cette 3e édition, le jury avait sélectionné trois prétendants : l’entreprise de Pleucadeuc Algaé Innovation, producteurs de biomatériaux à base d’algues ; l’association Distro, promoteur du retour des consignes sur les bouteilles bretonnes et enfin les agriculteurs et techniciens de Triskalia pour cette action de protection des champs de maïs grâce à des drones et des insectes.

UN PRIX QUI RÉCOMPENSE L’INNOVATION

Pour présenter ce prix du développement durable, l’organisation des victoires de la Bretagne avançait cette définition sur son site internet : “ce prix récompense un acteur du territoire qui a engagé une démarche ou une action particulièrement significative pour la défense de l’environnement .” Ce sont finalement, les agriculteurs et techniciens de Triskalia qui ont obtenu ce prix pour cette action innovante de biocontrôle par drone.

LES DRONES AU SERVICE DES AGRICULTEURS

 

Commercialisé depuis l’été par Triskalia, ce service a pour but de proposer des alternatives aux traitements des champs. Dans le principe, un drone, piloté par un technicien, largue sur les parcelles infestées des trichogrammes, des petites guêpes, qui viennent parasiter les oeufs de la pyrale, un papillon qui fait de gros dégâts sur les cultures de maïs. « C’est un insecte qui, auparavant, était essentiellement présent dans le sud-ouest de la France, rappelait, en juillet 2016, lors de la présentation de cette innovation, Pierre Le Govic, chargé de développement chez Triskalia. Mais, avec le réchauffement climatique, il a passé la Loire pour s’installer jusqu’en Bretagne. »

ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE

Un ravageur dont l’impact peut avoir de lourdes conséquences sur la production, avec des pertes de plusieurs centaines de kilos par hectare, sans compter les dégats engendrés par les passages des tracteurs dans les champs pour traiter les parcelles. L’utilisation des drones et des insectes propose ainsi une alternative économique et écologique aux traitements dits “classiques” comme le soulignait lors des tests, au Télégramme, Sylvain Pradeaux, jeune agriculteur installé depuis 2012 à Pipriac (35), un des premiers à utiliser ce service en Bretagne. « Cette technique évite l’emploi de produits chimiques. Cela fait trois ans que j’investis dans les trichogrammes. Mais jusqu’à présent, je les installais en déposant des plaquettes dans les semis à hauteur d’homme. C’était long et fastidieux. Les drones font ça mieux que nous. Et ça évite de piétiner la parcelle. »

technicienne et agriculteur avec leur prix du développement durable

Adeline Orhan, technicienne production végétale Triskalia, et Sylvain Pradeaux, éleveur de porcs à Pipriac avec leur victoire de la Bretagne.

AGROÉCOLOGIE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

 

Engagée dans la démarche Planète Positive, qui réunit toutes les actions de la coopérative pour une agriculture écologiquement intensive (AEI) et un développement durable, Triskalia multiplie depuis plusieurs années les recherches et les expérimentations pour concilier économie, attentes de la société et préservation des ressources. Cette victoire de la Bretagne dans la catégorie Développement Durable souligne et récompense le travail de tous les hommes et les femmes au sein de la coopérative portés par la volonté de pérenniser et promouvoir l’agriculture bretonne.

Toutes les actualités