Poulet Planète Positive

7 mai 2018

La filière volaille, via une production différenciée de poulet de chair, met en pratique l’esprit Planète Positive. En effet, plaisant à élever comme à consommer, ce poulet s’inscrit totalement dans la démarche agroécologique et de développement durable initiée par Triskalia.

Jeunes poulets Planète Positive perchés sur leur ligne d’eau.

Lancé officiellement le 1er octobre 2017, ce poulet se veut garant des attentes sociétales, tout en conservant une viabilité économique pour les éleveurs. Il est donc tout à fait dans l’esprit Planète Positive. Son empreinte  écologique est faible grâce à un mode de production favorisant le local et limitant les intrants.

Une souche rustique

La souche “JA” est une souche à croissance lente, blanc ou jaune, qui permet de produire un poulet d’environ 1,85 kg vif en 43 jours (contre 35 pour un poulet standard).

Sa chair est ainsi plus ferme et plus goûteuse. De plus, il a un comportement actif et gratte généreusement sa litière, améliorant ainsi son confort. Plus résistant aux maladies, il permet de garantir un poulet sans antibiotiques.

Une production familiale et écoresponsable

Les animaux sont nourris grâce à nos usines bretonnes Triskalia. Les 170 éleveurs impliqués dans la démarche ont des structures familiales, à taille humaine.

La proximité des exploitations permet aux poulets de parcourir, en moyenne, moins de 150 km entre l’élevage et l’abattoir. Tous ces points garantissent un bilan carbone optimal à cette filière.

La démarche Poulet Planète Positive, en avance sur son temps et dans la ligne droite des nouvelles attentes des consommateurs, a été récompensée lors des Trophées de l’Innovation organisés par Triskalia.
Il sera mis en avant lors du prochain rendez-vous Planète Positive 2018, le 12 juin.
En attendant, vous pouvez déjà vous le procurer dans vos points de vente habituels mais aussi grâce au site internet www.ronsard.fr/clickandcollect

Toutes les actualités