Planète Positive 2018 : les innovations d’agroécologie répondent aux attentes sociétales

14 juin 2018

Répondre aux attentes des consommateurs et de la société, tel est le leitmotiv de Planète Positive 2018. Le rendez-vous des adhérents de Triskalia se tenait le mardi 12 juin à Kergrist-Moëlou (22). Au programme : des innovations, de l’agroécologie sur près de 40 ateliers et stands, des témoignages, des démonstrations...


Planète Positive 2018 est une vitrine des solutions d’agroécologie et de développement durable pour les agriculteurs adhérents de Triskalia. Trois ans après sa première édition en 2015, l’événement a posé ses chapiteaux à Kergrist-Moëlou (22), sur l’exploitation agricole de Yannick Le Goff, éleveur de porcs à la coopérative. Le thème de cette année reflète un enjeu fort pour le monde agricole : de la fourchette à la fourche *​, comment répondre aux demandes des consommateurs et de la société ?

Planète Positive 2018 se veut en effet le carrefour de l’agriculture et des attentes sociétales. Si nourrir les hommes est la vocation première des agriculteurs, ceux-ci répondent également à des attentes de plus en plus fortes : bien-être animal, réduction des intrants (médicaments et produits phytosanitaires), bioénergies, biodiversité, agriculture biologique… La journée du 12 juin fait également la part belle à d’autres enjeux forts du monde agricole : le renouvellement des générations, le numérique, l’autonomie protéique, sans oublier les conditions de travail et la
performance économique des exploitations.

L’agroécologie, démarche qui vise à produire plus, mieux, avec moins est un formidable outil pour continuer à progresser en conciliant écologie, performance économique et conditions de travail. Triskalia mise donc sur les innovations, les démonstrations, les échanges​ et la transversalité de ses métiers (cf. dossier de presse).

Sur une plateforme de 5 ha, près de 40 ateliers et stands répartis en 4 villages accueillent les adhérents de Triskalia. Des démonstrations sont également proposées tout au long de la journée (robot, drone, désherbage mécanique…).

* Et non de la fourche à la fourchette, car il s’agit bien de partir des attentes du
consommateur.

Toutes les actualités