Ouvrir son élevage aux écoles

16 août 2017

C’est dans le cadre du projet scolaire de l’année, axé sur l’agriculture, que l’école primaire de Plourin (29) a sollicité Sébastien Léaustic pour une visite de son exploitation.

Sébastien Léaustic accueille les enfants pour la visite

Sébastien, désireux de faire découvrir son élevage et son métier, a tout de suite accepté. « C’est important de faire dé- couvrir l’élevage », commente Sébastien Léaustic, «  pour que les enfants puissent voir les animaux dans leur environnement. Beaucoup d’enfants n’ont plus de lien avec le milieu agricole. Il faut donc leur montrer d’où viennent la viande et le lait qu’ils consomment ».

Faire découvrir l’élevage aux enfants

Sébastien exploite un élevage conventionnel mixte porc et lait, de 80 truies (naisseur-engraisseur) et 30 vaches laitières, au lieu-dit Kerielen à Plourin. Une partie des 49 ha de SAU est en herbe pour le pâturage. Les porcs charcutiers sont nourris en aliment enrichi en graines de lin pour apporter des omégas 3. L’éleveur est dans la démarche “Bleu Blanc Cœur ” depuis plusieurs années.
L’élevage se prête donc tout à fait à la découverte des deux ateliers de production.

Une journée autour de 4 ateliers

Le 21 mars, une cinquantaine d’enfants ont passé la journée à la ferme. Elle était organisée autour de 4 ateliers : visite des porcheries, de l’atelier laitier, découverte des cé- réales/aliments des animaux et de la fabrication du beurre à l’ancienne. Une écrémeuse et une baratte avaient été installées pour l’occasion. Les enfants, équipés de tenues fournies par le groupement, ont visité avec l’éleveur les différentes salles des porcheries. À la question «  pourquoi est-ce important de manger de la viande ?  » posée par la technicienne, Mélanie Quémener, les enfants n’étaient pas à court de réponses : «  C’est pour avoir du muscle ! C’est pour mieux apprendre les leçons ! J’aime manger de tout !… »

Un goûter dégustation

La journée s’est clôturée par un goûter avec des crêpes Paysan Breton, des tartines de pain beurré, de pâté et de rillettes. Tous les enfants sont repartis avec le livret “ les 3 petits cochons” édité par l’Inaporc, pour poursuivre la découverte de l’élevage, en classe ou à la maison.

Le groupement porc encourage les éleveurs à ouvrir leurs portes aux écoles en fournissant des livrets adaptés aux enfants, des tenues…

Ces opérations contribuent à l’image positive de l’élevage porcin et du métier d’éleveur.

En maternité, les enfants prennent avec plaisir les porcelets que leur tend Mélanie Quémener, la technicienne porc de l’élevage.

Toutes les actualités