Objectifs CO2, les transporteurs s’engagent

5 février 2018

Dans la logique "Planète Positive" du groupe Triskalia, les filiales de transport Transena et Transkalia se sont inscrites dès 2014 dans une charte d’engagements volontaires de réduction des gaz à effet de serre, nommée “Objectifs CO2 - Les transporteurs s'engagent”.

camion objectif co2 transena

 

On appelle communément “empreinte carbone”, l’impact de l’activité d’une entreprise sur l’environnement.
Pour les filiales de transport, c’est le carburant consommé qui est le principal émetteur de gaz à effet de serre. Pour exemple, un litre de gazole consommé rejette 3,07 kg de CO2 dans l’air. C’est un vrai projet d’entreprise qui demande une implication tant collective qu’individuelle.

4 objectifs fixés

• Le véhicule, en agissant directement sur tout ce qui peut avoir un impact sur les émissions de CO2 :
–coupure automatique du ralenti moteur à 2 minutes (un tracteur consomme environ 3 litres au ralenti, sans prise de force. Sur certains véhicules, cela représentait l’équivalent d’une heure par jour, soit sur une année 220 litres de gazole) .
–bridage physique des véhicules à 85 km/h.
–une meilleure gestion du gonflage des pneumatiques.
–la modernisation du parc.
–l’utilisation des déflecteurs.
–l’amélioration et le suivi de la maintenance.

• Le carburant, en étudiant tout ce qui peut permettre de mieux maîtriser les consommations.
• Le conducteur, en le formant aux nouvelles techniques, de manière à adopter la conduite la plus rationnelle possible.
• L’organisation des transports, en recherchant continuellement l’amélioration de nos ratios de productivité.

La première période d’engagement, de 2014 à 2016, a été validée par la commission régionale d’évaluation composée de représentants de la Dreal et de l’Ademe, avec des objectifs de progrès largement dépassés pour les 2 filiales.
L’engagement a donc été renouvelé pour 3 ans en définissant de nouveaux objectifs.

 

Nouveaux objectifs pour 2019

Transena et Transkalia continuent de travailler sur ces objectifs en axant leurs efforts sur l’optimisation des transports (moins de kilomètres à vide par exemple). Elles continuent de moderniser le parc en intégrant des tracteurs répondant aux normes Euro les plus performantes et en utilisant les dernières innovations (boîte de vitesses robotisée). D’autre part, elles veillent à la participation aux formations à l’éco-conduite visant à sensibiliser les équipes de chauffeurs à une conduite préventive.

 

Claire Le Potier

Service Transena & Transkalia

TRANSENA ET TRANSKALIA

>> 1 900 000 litres de gazole (en 2016)

>> 1,91 millions d’euros de budget annuel carburant

>> 5 830 tonnes de CO2 rejetéssoit l’équivalent de 2 700 voitures parcourant50 km par jour

Toutes les actualités