Concours d'écriture Triskalia / Le Paysan Breton

25 janvier 2017

Trois classes de BTS ont été récompensées en décembre 2016 pour leur article rédigé dans le cadre du concours d'écriture organisé par Triskalia avec le journal Paysan Breton. Pour 2017, 13 classes sont déjà inscrites pour plancher sur le thème de l'agroécologie.

remise du chèque du concours d'écriture triskalia paysan breton à pommerit

Gilles Bars, vice-président de Triskalia pour les Côtes d’Armor, a félicité les étudiants lors de la remise de prix au Lycée de Pommerit.

Le numérique au service des agriculteurs

Drones, GPS, robots de traite, systèmes de détection de chaleur…  En investiguant le sujet des outils numériques, de plus en plus utilisés dans les fermes bretonnes, les étudiants ont acquis une conviction : ces outils sont au service de l’homme, mais ne le remplaceront jamais. Car comme le disent Pierre et Jean-Yves Jaouen, agriculteurs de Plouégat-Guerand (29) interviewés par les étudiants du Lycée de Pommerit , “l’éleveur et l’agronome seront toujours présents, et une machine ne pourra jamais remplacer l’homme sur le terrain.” Même analyse chez Jean-Luc et Gilberte Baron, à Plourin-les-Morlaix (29) qui ont confié aux étudiants de l’IREO de Lesneven qu’“aucun capteur ne remplace l’oeil de l’éleveur.” C’est aussi l’avis de Michel Kerbrat, éleveur laitier à Plabennec : “Ces technologies ne vont pas faire le travail à notre place. Une révolution agricole est en marche, mais c’est à nous, éleveurs, de trouver le juste milieu.”

La classe récompensée au prix d'écriture

André Minguy, vice-président de Triskalia pour le Finistère, Dominique Zupan, directeur de l’IREO de Lesneven et Françoise Monfort, responsable des BTS, entourant la classe récompensée.

L’agroécologie, un nouveau modèle agricole?

Pour 2017, le sujet du concours d’écriture est  : “L’agroécologie, un nouveau modèle agricole?”. Une question d’actualité à l’heure où les agriculteurs, en phase avec les attentes sociétales, adaptent leurs pratiques pour résoudre, face à l’augmentation de la population mondiale, cette délicate équation : produire plus, mieux avec moins. A travers un article de presse de type témoignage ou portrait, les étudiants apporteront un éclairage sur le développement des pratiques agroécologiques dans les exploitations bretonnes. Leur article devra être remis à Triskalia avant le 16 juin 2017. Avec à la clef, si l’article est primé, un chèque de récompense et une parution dans le journal Paysan Breton au cours de l’été 2017.

Toutes les actualités